LES TRIMARANS 60 PIEDS OPEN

 

Pendant 3 ans, Eric Henseval collabore à la conception et aux modifications apportées aux célèbres trimarans 60 pieds open du plus haut niveau technologique au sein du cabinet VAN PETEGHEM-LAURIOT-PREVOST (MVP-VLP). Membre du FONCIA DESIGN TEAM d'Alain Gautier, il participe à l'élaboration du trimaran FONCIA.

 

http://www.gautier-foncia.com

      

         Il assure le suivi des transformations saisonnières de GROUPAMA de 2001 à 2003, et particulièrement la conception du puits inclinable de dérive à volet, et l'intégration de nouveaux foils courbes. En 2003, il se voit confier le dessin des formes du nouveau trimaran GROUPAMA, tout dernier trimaran de 60 pieds en construction.
        Les interventions s'enchaînent sur SODEBO , BELGACOM.....
du système de barre à différentiel aux safrans relevables, toujours à la recherche de vitesse...

 Groupama 1 lors de l'édition 2002 de la Route du Rhum

"Tous ces bateaux sont conçus, dessinés et pensés avec les meilleurs outils informatiques CAO et DAO disponibles actuellement, pour mieux
répondre à la technicité de la moindre pièce d'un puzzle d'éléments "customs"; les matériaux composites étant omniprésents à bord de ce genre d'unité. La moindre pièce d'accastillage peut prendre des semaines de mise au point pour gagner en innovation , innovations répercutées plus tard sur les unités de croisière de chacun. Par nécessité de précision et d'organisation, tous ces travaux sont réalisés et préparés de manière à être traités par usinage et découpe numérique ( idem sur toutes les autres unités, croisière ou service)...

Imaginons à quel travail revient la conception d'un voilier disposant d'une coque centrale à laquelle sont greffés 2 bras de liaisons différents (avec des formes pratiquement irréalisables sans outils informatiques et optimisées par les ingénieurs en structure). A cela s'ajoutent 2 flotteurs aux centres de carènes travaillés en adéquation avec celui de la coque centrale, 3 safrans, chacun plus ou moins relevable selon leur système, d'une dérive à la construction exeptionnelle variable en immersion et en incidence, (voire même basculante avant-arrière). Ces bateaux sont pourvus de systèmes de puits d'appendices sur cales usinées au 10eme de mm ,de foils courbes plus ou moins immergés, de gréements basculants et longitudinalement et latéralement-réglables en navigation! Traduisons maintenant de bons équilibres d'assiette, de barre, selon les différentes configurations de voilure, de mât, sans oublier des différentiels de barre, de tous les différents systemes de relevage de tous ces appendices, de tous ces efforts qui se traduisent en tonnes, de plans de pont aux circuits de manoeuvres élaborés autant pour le solitaire que pour un équipage de 10 personnes! De ce savant mélange, faisons un bateau plus rapide et plus sécurisant (dans sa catégorie bien-sûr), plus fiable, sans jamais oublier tout au long de cette synthèse de le faire GAGNANT !

Bref, des voiliers technologiquement exeptionnels mais sûrement très compliqués où l'on s'aperçoit ces derniers temps qu'on s'y perd vite - par mode - à réaliser des bateaux plus"tout"sauf suffisamment fiables au sens du terme "bateau", ce qui nous mène à des merveilles qui ne naviguent pas bien souvent, et toujours, selon un avis partagé par tous ,à la queue leu-leu chez le "medecin"...Autant que les architectes, navigants, constructeurs et ingénieurs , et autres trop innombrables intervenants ne deviennent pas à leur tour uniquement médecins de ces bateaux-là ! A nous tous donc d'inverser la tendance."  nov.2003 E.H.